PRESENTATION

EMILIE BRANDT

 

L'école Emilie Brandt est née en 1922 à Strasbourg.
Il n'existe pas de livre parlant d'Emilie Brandt, mais pourtant elle était très connue dans le monde de la pédagogie.
Elle est née en 1879 en Alsace. Allemande, elle fit ses études à l'Institut Froebel à Berlin, où elle obtint son diplôme de Jardinières d'enfants. Emilie Brandt était une femme révolutionnaire pour son époque. Elle était contemporaine de Decroly et de Maria Montessori, qu'elle connaissait bien. Elle se disait elle-même montessorienne, mais sa pédagogie était également inspirée de Froebel.
Avant 1914, à la maison d'enfants de Thivet (Haute Marne), elle crée un jardin d'enfants dont les méthodes de travail furent décrites dans le livre " Mon filleul au jardin d'enfants ". Elle s'installe quelques temps à Paris, mais en 1918 elle repart à Strasbourg, où elle ouvre un jardin d'enfants et en 1922 une école nouvelle (jusqu'en 1939). Elle fonde en 1929 la première école de jardinières d'enfants en France. Pendant la guerre , repliée à Limoges, puis Vichy, elle continue son travail jusqu'à son arrestation en 1944 pour faits de résistance. En 1945, elle ouvre une nouvelle école à Neuilly.

LILY ROUSTIN

Lily Roustin , née en 1922 en Auvergne, a intégré après son baccalauréat, l'école de jardinières d'enfants d'Emilie Brandt, à Vichy. Après différents stages en France, Emilie Brandt lui demanda de prendre la suite de son école, alors à Neuilly. Il y avait alors 12 élèves. En 1954, Lily Roustin trouve des locaux plus grands et arrive sur Levallois. En 1994 la mairie nous construit de nouveaux locaux (l'ancienne devant être démolie) dont nous sommes actuellement locataires.
Lily Roustin, femme énergique, et grande pédagogue remonta cette école et se battit pour que la pédagogie de l'école soit reconnue par l'Education Nationale ; elle obtint en 1960 le premier contrat d'association avec l'état.
Lily Roustin, montessorienne, partagea cet amour des enfants et fut constamment, comme Emilie Brandt son amie, à la recherche de ce qu'elle pourrait trouver pour améliorer les conditions de développement d'un enfant. Elle s'entoura de toute une équipe d'enseignants, de parents et créa avec eux, au quotidien, un environnement propice à stimuler la découverte, l'expérimentation, la socialisation, du sens critique et faire que chaque enfant devienne un adulte à part entière.
Elle fit partie du groupe de création de l'ANEN (Association Nationale d'Education Nouvelle), dont l'école est toujours adhérente.
Lily Roustin , resta toujours en contact avec Emilie Brandt et s'occupa d'elle. Emilie Brandt est morte le 1er février 1963 à Nice. Nadine Fleischmann, montessorienne elle aussi, est institutrice depuis 1979 à l'école Emilie Brandt. Lily Roustin, qui faisait un travail important de formation constante avec son équipe d'enseignantes, demanda à Nadine Fleischmann de prendre sa suite à la direction de l'école en 1993.
Lily Roustin est actuellement résidente dans une maison de retraite. Malheureusement pour nous tous, elle est atteinte d'une maladie grave.

L'ECOLE

LIEU DE VIE

L'école Emilie Brandt est un établissement qui accueille des enfants de toutes confessions, dès l'âge de 3 ans.
Le matin, dès que l'enfant pénètre dans l'école, il y débute ses apprentissages.Tout endroit est un lieu de vie.
Le matin, grands et petits se saluent cordialement. Les jeux de cour sont importants, car ce sont des moments où l'on se rencontre, on s'écoute, on établit des règles, en n'oubliant pas de faire attention aux petits.
L'autonomie passe aussi par la prise de responsabilité. Ainsi , quand l'adulte et l'enfant pensent que ce dernier est suffisamment " responsable ", un contrat est passé afin qu'il puisse circuler librement dans l'école.
A l'école les journées sont ponctuées de changements de rythmes : interclasse, déjeuner, récréation, sieste pour les plus petits.
Ce sont des moments intégrés à la vie quotidienne, qui sont importants dans la journée scolaire de l'enfant.
A l'école Emilie Brandt, les parents nouveaux qui visitent l'école sont étonnés du calme qui y règne. Cela s'explique par le respect mutuel qui règne entre les adultes et les enfants.
Une gestion quotidienne des conflits permet de réguler rapidement les problèmes.
De plus, l'enfant étant considéré comme un individu à part entière, se sent impliqué dans la vie de l'école, autant sur le plan social que scolaire.
Les enfants apprennent à l'école à vivre ensemble avec les autres, et non pas contre eux.
Le rôle de l'école est de recevoir et restituer les idées, prendre des décisions, apporter son point de vue sur des expériences, faire part de ses projets, gérer son temps , tout ceci entouré d'autres enfants.

LES ELEVES

DES APPRENTIS

Un enfant veut tout ce qu'il fait et ne fait pas tout ce qu'il veut

A l'école Emilie Brandt, il est tenu compte avant tout de la structure personnelle de chaque enfant et des étapes de son développement, inhérentes à sa personne.

C'est une école qui s'adapte aux enfants et qui adapte l'enfant à la vie.
L'école s'adresse à tous les enfants, puisqu'elle est faite pour eux. Ils en sont les principaux acteurs.
" On est dans une école Nouvelle, aux antipodes de l'enseignement traditionnellement préfabriqué, tel qu'on le trouve par exemple dans ces manuels de grammaire incroyables et couramment acceptés qui, dès les leçons premières, détaillent de définition en définition les éléments ultimes de l'analyse de langage tels que les catégories de noms, d'articles, d'adjectifs. Obstination singulière, puisque l'on sait bien que les définitions et les règles de grammaire apprises par cœur n'empêchent pas le fourmillement des fautes d'orthographe, grammaticales,… " extrait de : " Rebâtir l'école " , de Bataillon, Berge et Walter .Ce livre date de 1967.
Il faut donner la connaissance, la contrôler en développant l'autonomie de l'enfant. Tant que l'autonomie n'est pas développée, on ne peut pas parler d'un enfant qui grandit, mais d'un enfant qui ingurgite.
Ce qui est important, c'est qu'il maîtrise la connaissance, maîtrise pour le plaisir de connaître.
C'est pourquoi un enfant dans une classe donnée, s'il n'a pas le même rythme de travail que ses camarades, entendra au même moment les connaissances de ladite classe. Il n'a pas à attendre que tout le monde ait fini, il peut devancer les autres, il peut par l'écrit avoir un léger retard, mais l'essentiel est que sur le plan oral, il ait exactement les connaissances qui sont les connaissances d'une classe donnée.
Nous ne voulons pas faire des génies, nous voulons faire des enfants équilibrés, qui iront loin s'ils ont la maîtrise d'eux-mêmes.
Pour permettre aux enfants de mener par leurs propres moyens les différents apprentissages, l'enseignant met à la disposition des enfants différents supports :

TRAVAIL INDIVIDUEL

Il s'agit de la mise en application , à leur rythme de travail et d'assimilation, des leçons collectives.

LE TRAVAIL COLLECTIF

C'est le moment où sont abordés les savoirs fondamentaux liés aux programmes des classes, par le biais des leçons, mais aussi de conférences, de débats, d'ateliers de vie pratique, … En fin de parcours, c'est-à-dire en CM2, l'enfant sera noté et cela afin qu'il puisse commencer à s'adapter à la 6ème. Afin de guider l'enfant et le maître, tous les deux mois des évaluations sont faites dès le CE1 (tous les trimestres pour les CP et grande section) Ces évaluations ne sont pas là pour juger les enfants, mais au contraire pour les aider à reprendre des apprentissages mal installés.

LE TRAVAIL DE GROUPE

Le travail de groupe se fait par choix. Il porte sur les connaissances des différentes matières, de façon à ce que les enfants apprennent à travailler en groupe, sachent trouver en bibliothèque tous les éléments qui leur sont nécessaires pour construire un travail commun, pour être partagé avec les autres. Chaque année nous travaillons plus spécifiquement sur une matière d'éveil, avec finalisation des acquis en fin d'année (théâtre, conférence, exposition, …)

LA CULTURE A L'ECOLE


Beaucoup de sorties selon les thèmes abordés E Une classe-découverte chaque année en fonction du thème choisi E Les enfants vont au théâtre , des troupes se déplacent pour les petits, des conteurs, des conférences, le travail sur le journal Nous essayons d'utiliser toutes les possibilités d'une véritable culture, ainsi que les moyens de se confronter à l'actualité.


L'ASSEMBLEE DES ENFANTS


Un fonctionnement original : une micro-société. Le concept de l'éducation nouvelle est fondé sur la mise en place de moyens pour que chaque élève soit en confiance, qu'il puisse s'exprimer et avoir des pouvoirs pour améliorer sa qualité de vie.

LE CONSEIL DE CLASSE

C'est le lieu où s'élaborent les règles de vie quotidienne. Les élèves sont assis en cercle, avec un donneur de parole, un secrétaire, un enseignant et un ordre du jour. L'outil essentiel est le cahier du Conseil, où sont consignées leurs questions, leurs propositions ou leurs conflits pendant la semaine. Les interventions et le temps de parole sont orchestrés par le donneur de parole. Les élèves apprennent ainsi à s'auto-discipliner, à s'exprimer clairement, à mener un débat, à écouter les propos des autres.

LES REUNIONS DE DELEGUES

Le rôle du délégué est de représenter sa classe. Régulièrement, les délégués des classes se retrouvent pour aborder les problèmes vus au sein de la classe et de l'école, confronter leurs avis et proposer également des solutions, voter des décisions. Y sont également présents un représentant des enseignants et un des adultes non enseignants de l'école.

LES SPECIFICITES LA RELATION ENFANTS - ADULTES

L'équipe éducative forge la qualité de l'enseignement sur une concertation régulière et fréquente , afin d'assurer aux enfants une scolarité égale et harmonieuse sur l'ensemble de chaque cycle. Le personnel se concerte au-delà de leurs heures, afin de réfléchir à de nouveaux projets.

LES DEMARCHES D'APPRENTISSAGE

Les enseignants sont formés à la démarche expérimentale. Ils sont choisis pour leur motivation concernant la recherche.Ils sont professeurs d'école.. Ils ont fait des stages dans d'autres écoles nouvelles en France et à l'étranger.